Eh bien, le battage médiatique autour de la prochaine génération 5D est important et implacable. Cela ne devrait peut-être pas être si surprenant puisque le 5D a porté avec lui un insigne d’honneur, d’innovation, de capacité des première et deuxième générations. Il reste aujourd’hui l’appareil photo le plus courant que je rencontre lorsque je parle à des photographes professionnels en activité. Que ce soit si mérité est une autre histoire, surtout compte tenu du manque relatif de mise à l’échelle dans le MK3, mais depuis que la « fiche technique » du MK IV a été divulguée, il y a eu un accueil mitigé.


D’une part, cela semble être une version «à la hauteur des Jonses»: plus pour correspondre au marché que pour battre. Mais tout cela est éclipsé par le principal outil marketing, Dual Pixel Raw. Sauf que nous ne savons pas vraiment ce que c’est, ou ce qu’il fait.

L’information semble avoir été divulguée sur le site Nokishita, et de nombreuses personnes en ont fait une traduction approximative pour en arriver à ce qui suit :

Pixel RAW Dual : enregistre à la fois l’une des normales du fichier RAW de l’image et les informations de parallaxe. «Dual Pixel RAW Optimizer» de Digital Photo Professional dans la boîte : trois traitements d’image
Micro-ajustement de l’image : en utilisant les informations de profondeur, pour ajuster la position de netteté et de résolution maximales (original : microajuste la position de netteté et de résolution maximales)
Changement de bokeh : pour changer la position du flou du point de vue précédent (original : changer la position du point de vue du bokeh de premier plan pour un résultat plus agréable)
Réduction d’image fantôme : réduire l’incidence des images fantômes et des reflets
Taille du fichier RAW
RAW : 6270 x 4480 environ 36,8 Mo
DPRAW : 6270 x 4480 environ 66,9 Mo
M-RAW : 5040 x 3360 environ 27,7 Mo
S-RAW : 3360 x 2240 environ 18,9 Mo

Maintenant, ce n’est pas la première, ni la deuxième, ni la troisième fois que Canon se lance dans la technologie à double pixel, car les 70D, 80D et 1DX MK II ont un autofocus à double pixel, qui est essentiellement une détection de différence de phase. AF dans le plan du capteur d’image. Dans ce scénario, chaque pixel est composé de deux photodiodes différentes qui peuvent capturer la lumière indépendamment l’une de l’autre. Chacun détecte le signal séparément, ce qui permet de les combiner et de les utiliser ensemble. Lorsque l’image est prise, ils émettent le signal sous la forme d’un seul pixel. La variance entre les deux signaux est calculée et détermine de combien la lentille bouge. Cependant, cela ne semble pas être la façon dont le nouveau Dual Pixel Raw fonctionnera.

*Afficher ce PDF Canon sur Dual Pixel AF

D’après les seules informations sur les fuites, il semblerait qu’au lieu de simplement traiter les signaux et mesurer la différence, les deux lectures de photodiode seraient peut-être enregistrées ? La taille DPRAW ci-dessus le suggère de toute façon. Et bien sûr, tout cela remonte aux caméras Lytro, qui avaient plusieurs photosites derrière chaque microlentille, mais cela semble être dans une bien moindre mesure. Au cas où il est Sur scène, il semblerait que ce que cela pourrait permettre à un utilisateur de faire, c’est d’ajuster la mise au point en quelques minutes en cartographiant un peu la profondeur de l’image.

Cependant, une petite quantité peut signifier beaucoup pour certaines personnes. Los fotógrafos de bodas que quieran llevar a un miembro de una foto de grupo al plano focal si están justo fuera de él, y cualquier fotógrafo de estudio que tome fotos poco profundas sabe que muchas fotos geniales son inutilizables porque el enfoque está justo fuera de la visage. et cela pourrait potentiellement sauver cela; peut-être pour recentrer un œil détourné. À quel point cela serait-il incroyable ?

[REWIND: The Canon 5D MK IV Has Been Leaked & This Seems To Be It]

Bien sûr, la fuite a même suggéré que cela se ferait par la poste, et il pourrait y avoir le plus gros problème avec tout cela actuellement. Quelque chose d’aussi complexe et peut-être propriétaire suggère qu’il ne peut probablement être utilisé qu’avec un logiciel spécial qui est probablement spécifique à Canon. Cela signifie qu’il y aura des périodes d’attente importantes avant les plus grands noms comme Photoshop, Lightroom, Capture One, etc. remettez vos applications au travail pour autoriser cette fonctionnalité, SI vous le faites, car vous voudrez probablement la voir s’avérer utile en premier.

Encore une fois, ce ne sont que des spéculations, mais à quoi bon un marché si vous ne pouvez pas faire une hypothèse éclairée mais puissante ? Quoi qu’il en soit, nous le découvrirons probablement assez tôt, alors que MK IV se rapproche de plus en plus du précipice de sa sortie.

Sources : Nikishita, CanonWatch, Canon Technical